Sortie de Jean Pierre

 
                       

Je m'étais proposé pour organiser la dernière ballade de l'année. Je me disais que pour cette dernière, il y aurait foule avant la dinde et le foie gras: pensez-vous ?

Pour rouler, je prévois la Terrot mais une soupape déréglée m'oblige à changer de destrier, ne voulant pas salir la Série 2 (à vendre), je démarre la Motoconfort de ma moitié (ouf elle fonctionne! Restait plus que la MB1 ou la BMW récente mais j'ai trop de fierté pour céder à cette facilité)

Gaillardement, sont arrivés dans l'ordre Pascal (un petit nouveau en Scooter qui consomme moins que son pilote mais ça, faudra en reparler en réunion de bureau), Didier avec la Peugeot puis Gilles (BSA), le COACH (BMW très récente pffff!) et Alain (Moto Guzzi encore plus récente mais il paraît que c'était pour me faire plaisir !!!!)

Bref, dimanche matin 9h30, il fait frais mais après un café, on se décide à partir.

C'est alors qu'on apprend que Dominique voulait nous faire la surprise et arriver avec sa nouvelle Terrot mais la chaine, du moins le pensait-il à ce moment-là, a fait des siennes pour l'empêcher de prendre le départ.

Quand il faut partir, il faut partir. On part donc à six quand Pascal se décide à tomber en panne au bout de 500m. Petite pause et on redémarre pour environ 700m, et bis répétitae (en latin pour les ignares). Au bout de 5 pannes, on se dit que si on ne le plante pas là, la ballade va se limiter à un tour de Mayet.

Comprenant la gravité de la situation, Pascal accepte de se sacrifier et décide de rentrer chez moi (???) à pied. En fait, il est tellement démerde qu'il se fera prendre en stop et aura ainsi le temps de goûter à quelques rouges chauds pendant que nous allions bien « cailler » à rouler:

Pontvallain/ Mansigné/ Coulongé/ Aubigné-Racan/ Lavernat et Mayet soit un grand circuit de 45 kms (juste de quoi vider le carbu !)

Bref retour à la maison pour boire un caf...., non ? Bon, quelques bouteilles ont été nécessaires pour étancher les gosiers des protagonistes (entrainement pour les fêtes ?). Il a fallu que je simule une cave vide pour les voir partir.

Ah, j'oubliais, Annie (la femme de Pascal), Dominique revenu on ne sait comment et Sonia/ Eric avaient jugé utile de nous aider à arroser ma petite fille: Romane (elle devrait bien pousser, cette petite vu les cadavres de verres !)

A noter qu'Eric, trouvant que ses talons ne claquaient pas suffisamment en Country, s'était doté d'une nouvelle chaussure plus rigide, mais à mon avis, pas idéale pour la moto (lol)

Jean-Pierre. Désolé j’ai pas de photo….

 

Retour accueil RMS